/ My Information /

My Cart

SSJ Home

Articles A Farewell to Remember: Interrogating the Nancy Lopez Farewell Tour



Researchers have illustrated how this post–Civil Rights period is marked by significant changes to the organization and implementation of systems of racial stratification and expressions of racialized hostility. Consonant with the persistence of racial inequality is the notion that “race” is no longer relevant. In this context, we consider print media accounts of Nancy Lopez’s participation in 14 tournaments between June and October 2002. The Lopez Farewell Tour signaled the end of her 26-year career on the Ladies Professional Golf Association tour. We suggest that representations of Lopez are linked to new strategies of racialization that strengthen white racial power and privilege. We argue that the popularity of Nancy Lopez, a light-skinned Latina, was not simply evidence of a move towards color-blindness; rather, it was illustrative of the ways in which discourses of whiteness are communicated through their articulation with formations of gender, social class, and heterosexuality.

Des chercheurs ont illustré comment l’ère qui suit celle des Droits Civils est marquée par des changements importants à l’organisation et à l’établissement de systèmes de stratification raciale. Ainsi, la notion que la « race » n’est plus pertinente existe de pair avec la persistance de l’inégalité raciale. Dans ce contexte, nous considérons les récits journalistiques de la participation de Nancy Lopez dans 14 tournois en 2002. La « Tournée d’adieu de Lopez » marquait la fin de sa carrière de 26 ans au sein du golf professionnel féminin. Nous suggérons que les représentations de Lopez sont liées à de nouvelles stratégies de racialisation qui renforcent le pouvoir et le privilège blanc. Nous proposons que la popularité de Lopez, une femme latine dont la peau n’est pas très foncée, n’était pas simplement le signe d’une progression vers l’absence de considération pour la couleur, mais qu’elle était plutôt une illustration des façons dont les discours sur la blancheur sont communiqués et articulés autour des questions de genre, de classe sociale et d’hétérosexualité.

Authors: Delia D. Douglas, Katherine M. Jamieson

If you are a subscriber, please
sign in to view the article.



Rating (0 vote/s)
 
USD NZD GBP CAN EUR AUS