L’UFOLEP et sa commission scolaire sous la Quatrième République française : de la réhabilitation à l’embellie d’une voie sportive laïque dans l’école élémentaire

in Sport History Review
View More View Less
  • 1 Université de Bordeaux
Restricted access

Purchase article

USD  $24.95

Student 1 year online subscription

USD  $53.00

1 year online subscription

USD  $70.00

Student 2 year online subscription

USD  $100.00

2 year online subscription

USD  $134.00

Cette recherche se propose d'éclairer la renaissance d’une fédération affinitaire sous la Quatrième République française, l’UFOLEP. Elle met l’accent sur les difficultés de reconstruction, puis sur la réussite à trouver un espace de développement. Celui-ci prend la voie de l'école élémentaire, par le biais de son ancienne commission scolaire : l’USEP. Dans ce cadre parascolaire, qui rayonne peu à peu à l’enseignement de l’EPS lui-même, l’USEP développe des innovations conformes à son éthique en faveur d’une éducation physique et d’un sport éducatif protégé des voies fédérales classiques. Cette orientation sportive (et non voie) s’accorde bien avec le registre doctrinal de la Ligue de l’Enseignement qui héberge ce mouvement sportif, autour d’une idée laïque repensée dans cette France d’après-guerre. En revanche l’UFOLEP peine à développer sa voie postscolaire qui, après s'être redressée, stagne.

The authors are with EA 7437, UF STAPS, Université de Bordeaux, Bordeaux, France.

Claverie (Eric.claverie@u-bordeaux.fr) is corresponding author.