Les activités physiques et sportives dans les institutions juives françaises durant l’Entre-deux-guerres (1918–1939) : un éclectisme de pratiques et d’objectifs

in Sport History Review
View More View Less
  • 1 Université de Rennes
Restricted access

Purchase article

USD  $24.95

Student 1 year online subscription

USD  $53.00

1 year online subscription

USD  $70.00

Student 2 year online subscription

USD  $100.00

2 year online subscription

USD  $134.00

Jusqu’aux années vingt, les Juifs de France restent hermétiques à la dynamique de développement des activités sportives dans la société française. Mais, confrontées à des vagues successives d’immigration et à une montée progressive de l’antisémitisme, les communautés juives développent dans l’entre-deux-guerres un ensemble de réseaux et d’organisations favorables au développement des activités corporelles. Le sport devient alors un outil au service de ces organisations juives, qui l’utilisent selon des modalités et objectifs parfois très différents. Ne partageant pas exactement les mêmes visions de l’individu à former ni les mêmes objectifs, elles ne parviennent pas à s’associer pour se constituer en une institution sportive juive commune, influente, structurante et stable dans l’hexagone. L’étude du développement du sport communautaire juif est finalement pertinente pour mettre en évidence les multiples fonctions et valeurs attribuées aux activités corporelles, elles-mêmes dépendantes des volontés, aspirations et débats politiques des communautés.

The authors are with the VIPS2 EA4636, Université de Rennes, Rennes, France.

Pénard (etienne.penard@yahoo.fr) is corresponding author.