Search Results

You are looking at 1 - 10 of 14 items for :

  • "identités" x
  • All content x
Clear All
Restricted access

Louis Violette

olympique ne déroge toutefois pas à l’influence des identités nationales, en fonction de priorités actées par les états. Ainsi, l’Ethiopie souhaite consolider sa reconnaissance internationale à travers le sport 66 – loin des préceptes coloniaux du rénovateur des Jeux olympiques. 67 En développant sur son

Restricted access

Pierre-Olaf Schut and Antoine Marsac

montrerons qu’elle joue un rôle moteur dans le développement de l’activité au même titre que la quête de record tout en se distinguant fondamentalement de ce type de performance. Elle possède des caractéristiques propres qui fondent l’identité des activités de nature et qui permet d’en comprendre le sens

Restricted access

Frédéric Loyer and Jean François Loudcher

Au début du XXème siècle, le développement du sport moderne lié à la vitesse et à l’exploit laisse peu de place à la lutte « gréco-romaine » qui, trop statique et peu spectaculaire, ne connaît plus les faveurs du public Parisien. Une nouvelle forme de pratique plus attractive se développe, le « catch-as-catch-can » (« attrape comme tu peux »), de culture américaine et proche de plusieurs styles traditionnels anglais et écossais. Cependant, jugée trop dangereuse, elle donne naissance au « free style » ou « lutte libre », activité olympique qui interdit toutes formes de violence. Mais, peu plébiscitée, c’est le « catch », version édulcorée du « catch-as-catch-can », qui s’impose en tant que sport de combat « spectaculaire ». Après une tentative de sportivisation, la pratique mêlée d’extravagances et d’exubérances se tourne alors dans l’entre-deux-guerres vers sa professionnalisation en France. Interdite pour cette raison sous Vichy, et peu envisageable de manière éducative, le catch s’impose après la Seconde Guerre mondiale sous la forme de spectacle théâtralisé assez localisé. L’activité impressionne par les qualités physiques de l’athlète qui s’adjoint aussi les symboles d’une mythologie traditionnelle du héros défenseur du bien. Cependant, les années 1960 se caractérisent par une évolution des pratiques sportives qui, grâce aux techniques de retransmission télévisuelles, peuvent aussi concurrencer le catch sur ce plan. Plus encore, le sport moderne offre une nouvelle mythologie à travers un spectacle qui sollicite une identité politique plus nationale visant à dépasser les oppositions et les divisions. Dès lors, le catch est condamné. La pratique doit alors se transformer pour survivre. Finalement, l’histoire du catch est celle de ses représentations et de sa difficulté à fonctionner comme spectacle réclamant la ferveur du public.

Restricted access

Scholarly Articles Entre conflits de nationalités et tensions confessionnelles: l’identité protestante du ski dans l’Alsace annexée (1896–1914) Sébastien Stumpp * 11 2011 42 2 83 101 10.1123/shr.42.2.83 Sports History in Brazil: An Overview and Perspectives Victor Andrade de Melo * Rafael

Restricted access

Etienne Pénard, Doriane Gomet, and Michaël Attali

de leur appartenance à un groupe spécifique. Cette appartenance est fondamentale : la question de l’identité juive est au cœur-même de l’intérêt nouveau des Juifs de France pour les activités physiques. Alors que la question des sports était restée quasiment absente des réflexions des Juifs de France

Restricted access

Brice Fossard

. Elles ont essayé de reprendre le contrôle de la population et de la jeunesse surtout en créant une identité indochinoise et ce bien avant l’ère Decoux. Nous situons les prodromes de cette démarche en 1929 avec le gouverneur général Pierre Pasquier. 9 Bien sûr, la Fédération indochinoise existe depuis

Restricted access

Éric Claverie, Julien Krier, and Jean-François Loudcher

, épreuves de masse, procédés d’évaluation constituent bien un champ de nouveautés construisant l’identité de l’USEP, et dynamisant par voie de conséquence l’UFOLEP des années cinquante. La croissance modérée du postscolaire ne sera pas symptomatique du même élan. Son gain modeste au regard de la filière

Restricted access

Jean-François Loudcher

. Autrement dit, l’impensée de la notion de sportivisation répond à l’impensée de la notion de violence. En conséquence, il importe d’identifier les règles spécifiques du jeu pour qualifier l’éventuelle « violence » de la pratique parce qu’elles lui donnent une autonomie propre, une « identité » par rapport

Restricted access

Brice Fossard

Indochina , (Berkeley : University of California Press, 2011) ; Vichy sous les tropiques, la Révolution Nationale à Madagascar, en Guadeloupe, en Indochine 1940-1944, ( Paris : Grasset, 2004). 5. Agathe Larcher-Goscha, Sports, colonialisme et identité nationale : premières approches du « corps à corps